MENU

Language

Show contents for

YPARD totalise un an en République Démocratique du Congo

Des rencontres, échanges et partages... YPARD RDC en a fait plusieurs en cette année 2017. Il était donc temps pour ce mouvement des jeunes professionnels pour le développement agricole de fêter leur existence en RDC.

Opérationnel depuis Novembre 2016, YPARD (Jeunes Professionnels pour le Développement Agricole), ce réseau international des jeunes professionnels a totalisé un an en RDC. Le samedi 17 novembre 2017 a été une journée spéciale pour les membres d’YPARD RDC, comme le témoigne Raïssa Tshikandama, l'un des membres de la coordination d'Ypard RDC :" Nous avons écrit notre histoire et mené des actions concrètes pour valoriser l’agriculture auprès des jeunes congolais durant une année… "

Si on ne peut se réjouir en une année, le contexte socioéconomique et politique dans lequel YPARD a évolué fait que les ypardiens de la RDC se sentent heureux de pouvoir  se réunir ensemble pour  célébrer le premier anniversaire d’YPARD en RDC.  Point n’est besoin d’un bilan exhaustif pour dire que s’en est peu, mais  l’installation d'Ypard en RDC constitue un défi majeur pour les jeunes congolais. Il  marque une nouvelle dynamique et un engagement pour les jeunes.

Une journée de réjouissances à Kinshasa, à Bukavu et au Kwango !

Si on dit :" il n'y a pas de fête sans musique ", pour YPARD RDC, " il n'y a pas d'anniversaire sans gâteau". Cette journée a été marquée par le partage de gâteau d'anniversaire dans lequel tous les membres présents ont soufflé la bougie. Cette célébration a été simultanément organisée dans 3 sites dont Kinshasa, Bukavu et le Kwango pour marquer la grande famille ypardienne. Ceci traduit déjà la vision d'extension au niveau national. Ce moment est fait d'un témoignage vibrant de Christel Banzunzi : ''Vive le un an de YPARD en RDC…nous avons non seulement fêté mais aussi, avons appris beaucoup de choses concernant ce réseau des jeunes avec plein d’opportunités"

Mieux comprendre le fonctionnement d’YPARD 

Prenant la parole, Hervé Bondonga, membre de la coordination d’Ypard RDC a expliqué l’organisation, le fonctionnement et les objectifs d'YPARD en vue de permettre aux membres de mieux s’imprégner des activités d’YPARD tant sur le plan international, régional que national. De son coté, Lemien Saka a développé le fonctionnement du site global d’YPARD www.ypard.net et les opportunités qui y sont postées. Ainsi, il a invité les membres à s’enregistrer sur le site mondial www.ypard.net et à le consulter régulièrement afin de bénéficier des différentes opportunités qui nous y sont offertes.

Sur  cet élan de témoignage, Camille Ngongo,  médecin vétérinaire devenu membre après le contact avec l’équipe d'YPARD RDC : « Je suis très attiré par les activités d’YPARD qui mettent les jeunes en avant plan et mobilisent les jeunes à participer dans le développement agricole du pays. ». 

Les défis d’YPARD RDC…

La première année d’YPARD RDC n’a pas été seulement rose. YPARD a connu des grands défis comme l’explique Lisette MBAKATA. Parmi ces défis, il y a celui lié à l'hébergement du bureau d’YPARD RDC,  l’accès au financement limité par l’absence d’un local où devrait être abrité ypard.rdc ainsi que la mobilisation des ressources financières pour réaliser le Plan d’action annuel 2017. Toutes les activités sont financées à 100 % par la cotisation des membres sous forme de crowdfunding.

Avant de clore son intervention, L. MBAKATA, a rassuré les membres d’YPARD RDC  que trois activités sont prévues entre autres, la formation sur la rédaction des bons Curriculum vitae et des lettres de motivation bancables, la formation sur le web2.0 et l’agriculture ainsi que sur les Objectifs de développement durable (ODD).  YPARD RDC vise rendre opérationnel les deux autres sites dont Bukavu pour l’est de la RDC et le Kwango pour l’ouest de la RDC.

Cette rencontre d’un an d’YPARD RDC a réuni à Kinshasa, 36 jeunes dont 11 femmes, à Bukavu 5 personnes et au Kwango 5 membres. Cet élan de faire d' YPARD RDC, une structure des jeunes pour des jeunes et par des jeunes, est en cours de réalisation avec le nouveau Plan d’action 2018 qui sera élaboré d’ici janvier 2018.

Ainsi, grâce à l’accompagnement technique et moral de  Marina Cherbonnier et activisme d’Arsène Birindwa, à qui l’on doit les mérites d'être les premiers à œuvrer pour concrétiser cette idée d’un chapitre en République Démocratique du Congo, YPARD  est maintenant une réalité en RDCongo.

La soirée s’est clôturée par le partage de gâteau  et un chant d’anniversaire non seulement pour YPARD RDC mais aussi à l'honneur de Philo  SWAKA, membre active d’Ypard rdc,  qui a fêté son anniversaire le même jour.