MENU

Language

Show contents for

Conférence: Transformer l’agriculture des petits exploitants dans les pays en développement au travers des chaînes de valeur

Le CTA organise, avec l’UNECA, d’autres organisations internationales et le secteur privé, une conférence internationale sur les chaînes de valeur du 6 au 9 novembre 2012 à Addis-Abeba, en Éthiopie. Intitulée « Resserrer les liens : des chaînes de valeur agricoles au profit des petits producteurs », la conférence réunira plus de 400 participants, dont le secteur privé, des responsables gouvernementaux, des partenaires de développement, la société civile, des organisations d’agriculteurs et des universitaires, qui viendront partager leurs expériences en matière de développement de chaînes de valeur et débattre de la meilleure façon d’intégrer les petits exploitants agricoles dans les chaînes de valeur afin de promouvoir le développement agricole et rural. La conférence portera principalement sur la consolidation des chaînes de valeur agricoles qui permettent aux petits exploitants de s’engager plus activement dans une agriculture orientée vers le marché : en transformant le rôle de petit exploitant en celui d’entrepreneur. La rencontre a pour objectif d’identifier les conditions nécessaires pour créer une base de connaissances plus vaste et plus solide incluant les besoins en matière de formation et de partage des informations afin de promouvoir des chaînes de valeur durables. Elle cherche également à donner l’opportunité d’échanger les idées actuelles, les connaissances, les nouvelles approches et les meilleures pratiques afin de renforcer l’efficacité et la rentabilité des chaînes de valeur commerciales existantes mais également d’aider ceux qui œuvrent au développement des chaînes de valeur pour améliorer la croissance économique dans les communautés de petits exploitants. Les participants aborderont aussi les questions liées aux tendances qui influent sur le développement des chaînes de valeur, l’innovation, la durabilité et le changement d’échelle, ainsi que le renforcement des capacités. Il est prévu que les participants parviennent à une compréhension commune du rôle des chaînes de valeur dans la promotion d’un développement agricole et rural durable et inclusif, et du potentiel d’élargissement des pratiques d’excellence existantes. Les experts espèrent mieux comprendre les facteurs nécessaires au bon développement des chaînes de valeur, tels que le financement et l’investissement, les technologies de l’information et de la communication et de meilleures relations entre agriculteurs et acheteurs, en mettant en particulier l’accent sur les petites et moyennes entreprises. Des stratégies permettant d’encourager le partage des connaissances et les échanges d’expériences en matière de développement des chaînes de valeur seront également présentées. Le concept de chaîne de valeur est relativement nouveau dans l’agriculture, mais il a des répercussions sur les petits exploitants agricoles qui, bien qu’ils semblent souvent laissés à l’écart de la tendance croissante en faveur des chaînes de valeur, constituent la plus grande partie du capital agricole dans les pays en développement. La conférence abordera les façons d’inclure au mieux les petits exploitants dans ces chaînes. Chacun reconnaît à ce sujet que les interventions doivent être axées sur la demande et que le secteur privé joue un rôle central dans toutes les chaînes de valeur. En réduisant certains des risques du marché et en augmentant les revenus des agriculteurs, les chaînes de valeur peuvent attirer vers les zones rurales des entreprises telles que les fournisseurs d’intrants, les services de location de machines et les banques, ainsi que ceux qui cherchent à tirer profit d’une plus grande aisance en zone rurale. À ce jour, jamais les acteurs des chaînes de valeur tels que le secteur privé, la communauté des bailleurs de fonds, les gouvernements, la société civile et autres n’ont disposé d’un espace de discussion permettant d’explorer en profondeur les problèmes liés au développement des chaînes de valeur et de partager leurs expériences. La conférence essaiera de proposer un tel forum. Les médias seront invités à assister à la conférence en personne ou par webcast. À propos du CTA Le Centre technique de coopération agricole et rurale (CTA) est une institution internationale paritaire réunissant les États du groupe ACP (Afrique, Caraïbes et Pacifique) et l’Union européenne (UE). Il a pour mission d’améliorer la sécurité alimentaire et nutritionnelle, d’accroître la prospérité et de promouvoir la gestion saine des ressources naturelles dans les pays ACP. Il permet l’accès à l’information et au savoir, facilite le dialogue politique et renforce la capacité des institutions et les communautés de développement agricole et rural. Le CTA exerce ses activités dans le cadre de l’Accord de Cotonou et est financé par l’UE. Le CTA met la priorité sur le développement de la gouvernance et de la compétitivité des chaînes de valeur dans les régions ACP afin d’améliorer la productivité agricole et de réduire la pauvreté. Pour plus d’informations sur le CTA, rendez vous sur www.cta.int.  Pour plus d’informations, veuillez contacter : Samuel Mikenga (contact médias) : +31 616 198711 ; mikenga@cta.int