MENU

Language

Show contents for

Kenya: quand "iHub " vole au secours des start-up africaines

i-Hub

(Disrupt-africa)- Nombreux sont les jeunes africains qui, de nos jours ne croient pas en leur potentiel entrepreneurial ou qui eu égard aux difficultés d’apprendre, abandonnent carrément leur projet à mi-chemin.

Fort de ce constat, l’incubateur kenyan des Tic "iHub",  attend promouvoir et accompagner ces jeunes porteurs de projets innovants jusqu’à l’aboutissement. La structure vient ainsi de lancer un fonds d’investissement pour l’innovation dénommé (AIF).

"Ce fonds d’investissement pour l’innovation sera géré en dehors du", a déclaré le directeur général par intérim (PDG) Kamal Bhattacharya.

Mais explique-t-il, le personnel clé iHub sera engagé pour gérer le pipeline d’investissement. Nous croyons que la stature et le potentiel du iHub est une formidable opportunité pour les investisseurs de travailler avec nous…", a-t-il conclut

Initialement destiné à réinstaller et à  booster davantage les actions de iHub en Afrique, le fonds d’investissement pour l’innovation (IAF) servira à accroitre les innovations TIC en Afrique.

iHub compte lancer sous peu, un autre programme de bourses à l’endroit des start-up. Ce nouveau programme permettra de soutenir au cours de la première année après son lancement, 20 start-up.

"Nous allons introduire un mécanisme d’approvisionnement dans des partenariats avec d’autres organisations. Le programme sera géré par le iHub et aura qu’une seule exigence pour les boursiers: redonner un jour par semaine pour la communauté", a expliqué Kamal Bhattacharya.

Article original publié sur le site web du Africa Top Success.